Côte-Côte : première étape sans problème

12/02/2007
Côte-Côte : première étape sans problème

C'est à 6 heures du matin samedi que les premiers concurrents du Rallye Côte Côte ont pris le départ devant l'hôtel « Mercure-Sarakawa » de Lomé devant des milliers de spectateurs enthousiastes. La veille, le ministre de la Jeunesse et des Sports était venu accueillir les concurrents et toute l'organisation qui ont ensuite défilé dans les rues de Lomé.

Samedi, c'est un parcours de 656 km qui attendait les concurrents jusqu'à Dapaong. Après plus de 450 km, à travers les villages du Togo, c'est une spéciale de plus de 50 km dans le nord du pays à laquelle étaient confrontés les pilotes.Rappelons que ce Rallye est réservé aux amateurs dont les voitures sont issues des années 80 ( R12, une CX, 403, 405, et nombreux 4X4, 500 XT …).

Les concurrents sont tous bien arrivés au terme de cette première étape remporté par Carlos Comez sur CX.

Plusieurs voitures ont connu des petits problèmes mécaniques, résolus très rapidement comme la R12 Sinpar de Didier Pillet et Richard Guizzi tombée en panne dans le village de Kara mais aidée par les habitants. Les pilotes ont pu repartir pour terminer cette première étape.

Pierre Landereau, sur son 500 XT, seul motard concurrent du Rallye, qui a déjà participé à 25 éditions du Paris Dakar a réalisé cette étape sans aucune difficulté.

Sous plus de 40 degrés, les concurrents ont savouré cette première journée de rallye en parcourant les routes du Togo et en découvrant une population accueillante qui pour la première fois recevait un rallye dans leur pays.

Christian Dervieux, Organisateur du rallye rend hommage au créateur du Rallye Côte Côte, Jean-Claude Bertrand qui a relancé cette épreuve qui existait dans les années 70 et qui s'est éteint il y a un an. « je suis ravi que le projet ait abouti et que tous les concurrents soient ravis de cette première journée. On retrouve l'ambiance et l'atmosphère que Jean-Claude Bertrand avait installé à cette époque et qu'il souhaitait relancer », a-t-il expliqué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bureau des plaintes

Développement

Pour une gestion consensuelle, efficace, équitable et permanente des projets de développement, il faut de la cohésion.

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.

Regroupement dans le secteur des services

Tech & Web

Gozem a annoncé lundi le rachat de la plateforme Delivroum.