Le sacre de Luc Abalo et des Experts

31/01/2011
Le sacre de Luc Abalo et des Experts

Pour leur retour en France, lundi, les champions du monde de Handball, Luc Abalo en tête, ont eu droit à un accueil de chefs d’Etat.
Reçus par le président de la République puis attendus par des milliers de fans, ils ont enchainé dédicaces et photos dans la joie et la bonne humeur.
Rentrés de Suède dans la matinée, les Experts n'ont pas eu une minute de répit. Dès leur apparition dans le hall de l'aéroport de Roissy, environ 200 fans acclamaient déjà les quadruples champions du monde. Ces derniers échangeaient alors sourires et poignées de mains, s'exécutant le sourire aux lèvres. Tout ça malgré la fatigue d'une nuit de fête bien trop courte.
Les Bleus ont ensuite rejoint l'Elysée où les attendait Nicolas Sarkozy.
Puis direction les Champs-Elysées et la boutique de leur sponsor maillot. Les Experts y ont pris un bain de foule, avant de rejoindre pour certains les plateaux de télévision, pour les autres les lieux festifs de la nuit parisienne pour une seconde soirée de libation.
Pour Luc Abalo, d’origine togolaise, qui évolue comme ailier en équipe de France depuis 2005, l’exploit réalisé va permettre de populariser un peu plus le Handball et d’amener les jeunes à s’intéresser à cette discipline marginalisée par le basket.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.