Stambouli a quitté Lomé

24/05/2008
Stambouli a quitté Lomé

Le Français Henri Stambouli a quitté Lomé jeudi soir pour la France sans avoir signé son contrat pouvant lui permettre de devenir sélectionneur du Togo, a-t-on appris vendredi auprès du ministère des sports. "M.Stambouli est parti, alors que la cérémonie de signature était prévue ce jour", a indiqué un responsable du ministère des sports.

"C'est vraiment regrettable. Car il restait seulement quelques détails à régler. Mais, nous sommes en contact avec lui, afin qu'il revienne à Lomé pour cet acte final", a-t-il indiqué.M.Stambouli a séjourné dans la capitale togolaise pendant près de deux semaines, la cérémonie de signature dudit contrat ayant été reportée à plusieurs reprises.

Au Togo, c'est le ministère des sports qui recrute l'entraîneur de la sélection nationale sur proposition de la fédération de football.

Mercredi dernier, M.Stambouli avait menacé de partir, dénonçant la "pagaille" dans la préparation de la sélection togolaise engagée dans les qualifications combinées à la CAN et au Mondial-2010.

"En ce moment, il y a une véritable pagaille au niveau de l'organisation. Quand je vois la manière dont on prépare le match contre la Zambie (prévu le 31 mai à Accra), je me fais du souci pour le football togolais", avait déclaré à des journalistes M. Stambouli, après une séance d'entraînement.

Le technicien français, qui devait succéder au Nigérian Stephen Keshi, travaillait déjà depuis quelques semaines avec l'encadrement technique du Togo. Il avait auparavant entraîné la Guinée (1998-1999) et le Mali (2003-2004).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Secteur sinistré

Tourisme

Le secteur du tourisme a été fortement impacté par la pandémie, en particulier le tourisme d’affaires et de conférences.

Tout devient vert

Coopération

L’Union européenne contribue à l’embellissement du campus de l’université de Lomé.

Lutte contre les infractions boursières

Uemoa

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a présidé jeudi le conseil des ministres de l’UEMOA.

Le covoiturage débarque au Togo

Tech & Web

Le covoiturage est en vogue en Europe, mais pas seulement.