Amélioration de la situation économique

16/12/2020
Amélioration de la situation économique

Sani Yaya

Les économies des pays de l’UEMOA* ont fait preuve de résilience face à la pandémie. C’est un bon point. On peut imaginer une reprise plus rapide que prévue une fois la crise sanitaire terminée 

Réunis la semaine dernière, le conseil des ministres de l’Union a observé une progression du PIB de 0,6% par rapport à la même période en 2019. Pour l'ensemble de 2020, les prévisions tablent sur un taux de croissance autour de 0,9%.

Evidemment très loin de celui de 2019 à 5,8%.

Le président du conseil des ministres, Sani Yaya, a fait observer des difficultés liées aux perturbations des circuits de distribution et la quasi-stagnation de la production céréalière de la campagne 2019/2020.

Un contexte qui a induit une accélération de la progression du niveau général des prix. 

Le taux d'inflation au sein de l’UEMOA s'est établi à 2,9% en moyenne au troisième trimestre, après 1,7% le trimestre précédent. Pour l'ensemble de l'année, l’inflation est projetée à 2,2% après -0,7% en 2019.

En dépit de l'évolution favorable de la situation sanitaire, les perspectives économiques pour 2021 demeurent entourées d'incertitudes. 

1.503 milliards, c’est le montant engagé par les Etats membres de l’UEMOA pour les plans de riposte à la Covid-19 et de relance économique.

Ces interventions d’urgence sont destinés au secteur de la santé, mais également visent à soutenir les ménages et les entreprises durement affectés.

______

*Les Etats membres sont : le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un prêt au Koweït

Sport

L'international togolais Euloge Placca Fessou évoluera désormais sous les couleurs du club koweitien Al Tadamon.

Nouveau représentant à Lomé

Cédéao

Barros Bacar Banjai (Guinée Bissau) est le nouveau représentant de la Cédéao au Togo.

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.