Cinq millions de dollars pour faire face à le menace sécuritaire

03/12/2019
Cinq millions de dollars pour faire face à le menace sécuritaire

L'appui financier doit être plus massif

Le président en exercice de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Alassane Ouattara, a exhorté mardi ses homologues des pays membres de l’organisation à ‘trouver des financements alternatifs et durables’ pour faire face aux défis sécuritaires.

 Alassane Ouattara intervenait à l’ouverture d’une session extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA à Dakar à laquelle était présente Faure Gnassingbé.

 Six des huit chefs d’Etat membres de l’organisation étaient présents, Burkina, Niger, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin et Sénégal.

A l’issue de la rencontre, ils ont décidé de débloquer immédiatement 5 millions de dollars pour faire face à la menace sécuritaire.

"Afin de contribuer de façon urgente aux financements de la lutte contre le terrorisme dans l'espace communautaire, la conférence a décidé une contribution immédiate de 5 millions de dollars aux trois membres de la ligne du front au G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger), indique le communiqué final.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.