Cinq millions de dollars pour faire face à le menace sécuritaire

03/12/2019
Cinq millions de dollars pour faire face à le menace sécuritaire

L'appui financier doit être plus massif

Le président en exercice de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Alassane Ouattara, a exhorté mardi ses homologues des pays membres de l’organisation à ‘trouver des financements alternatifs et durables’ pour faire face aux défis sécuritaires.

 Alassane Ouattara intervenait à l’ouverture d’une session extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA à Dakar à laquelle était présente Faure Gnassingbé.

 Six des huit chefs d’Etat membres de l’organisation étaient présents, Burkina, Niger, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin et Sénégal.

A l’issue de la rencontre, ils ont décidé de débloquer immédiatement 5 millions de dollars pour faire face à la menace sécuritaire.

"Afin de contribuer de façon urgente aux financements de la lutte contre le terrorisme dans l'espace communautaire, la conférence a décidé une contribution immédiate de 5 millions de dollars aux trois membres de la ligne du front au G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger), indique le communiqué final.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau chapitre

Coopération

Le Togo et l’Allemagne devraient, dans les prochains mois, ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération.

Bureau des plaintes

Développement

Pour une gestion consensuelle, efficace, équitable et permanente des projets de développement, il faut de la cohésion.

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.