L’Egypte souhaite renforcer sa position sur le continent africain

10/02/2019
L’Egypte souhaite renforcer sa position sur le continent africain

Abdel Fattah al-Sissi dimanche à Addis

Le nouveau président de l’Union africaine, Abdel Fattah al-Sissi, appelé dimanche à Addis-Abeba à la solidarité des pays africains pour le développement du continent.

M. al-Sissi a notamment salué le développement accéléré des Etats africains, caractérisé par la croissance économique continue et la justice sociale renforcée.

Pour le nouveau patron de l’UA, les priorités de développement de l’Afrique comprennent entre autres l’éducation, la santé, l’égalité femme-homme, le changement climatique, et les déplacements forcés, dont la solution est le thème de l’UA de cette année.

Il a ainsi appelé les pays africains à travailler en solidarité pour relever les défis liés à ces priorités de développement, permettant ainsi d’atteindre les objectifs de développement durable définis par les Nations Unies d’ici 2030.

L’Egypte souhaite profiter de son année à la tête de l’UA pour renforcer sa position sur le continent africain et ne pas être considéré comme un pays tourné uniquement vers le monde arabe.

Si Le Caire a assuré publiquement être engagée dans le processus de réformes, l’instauration d’une taxe de 0,2% sur les importations permettant d’assurer l’indépendance financière de l’UA – dont plus de 54% du budget 2019 proviendra de donateurs étrangers – pourrait ne pas passer les réticences de certains pays.

Après une présidence extrêmement active de Paul Kagame placée sous le sceau des réformes, son successeur devrait axer son action sur la sécurité, le maintien de la paix, et la reconstruction post-conflit.

Le 32e sommet s'achève lundi. Le Togo est représenté par Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.