Le MUTAA prend de l'altitude

21/03/2019
Le MUTAA prend de l'altitude

Le marché de l'aérien en Afrique est en forte croissance

Le Togo s’est vu confier la délicate mission de mettre en œuvre le projet de marché unique de transport aérien en Afrique (MUTAA).

28 pays membres de l’Union africaine (UA) ont adhéré à ce mécanisme qui doit permettre au continent de reprendre la gestion de son espace aérien.

Ce qui suppose le développement des transporteurs existants et l’arrivée de nouveaux acteurs.

Ce MUTAA n’est rien d’autre que le prolongement de l’accord Opensky de Yamoussoukro signé en 1999.

Amani Abou Zeid, le Commissaire de l'UA aux Infrastructures et à l’ Energie, a rencontré mercredi le président Faure Gnassingbé.

Il l’a félicité pour le travail accompli pour rendre le MUTAA effectif.

Les choses avancent bien et nous sommes confiants qu’avec le leadership du président togolais, la plupart des Etats africains signeront l’accord dans les mois qui viennent’, a-t-il confié.

Face aux compagnies aériennes européennes et du Golfe, les Etats d’Afrique ont tout intérêt à mettre en œuvre l’Opensky et à éviter de se livrer une concurrence souvent inutile et préjudiciable à une activité en forte croissance. 

L’Afrique dispose déjà de compagnies en forte croissance comme Ethiopian Airlines, SAA, Kenya Airways et Egypt Air.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.

'Celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement'

Coopération

Lomé accueille depuis lundi la 55e session du Conseil international des bois tropicaux (CIBT).