Singularité du partenariat UE-Afrique

22/01/2019
Singularité du partenariat UE-Afrique

Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine

La réunion conjointe des ministres de l’Union européenne (UE) et de l’Union africaine (UA) s'est achevée mardi à Bruxelles.

Organisée à mi-parcours du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE et de l’UA d’Abidjan en novembre 2017 et du prochain sommet qui sera organisé en 2020, cette rencontre permet de réaffirmer l’importance et la singularité du partenariat UE-Afrique, ainsi que de travailler à la mise en œuvre des priorités stratégiques communes dans la continuité de la déclaration d’Abidjan.

Les ministres ont abordé la coopération entre les deux organisations dans le domaine de la paix et de la sécurité, du développement économique et de la promotion du multilatéralisme.

Le Togo plaide pour davantage de coordination entre les deux entités.

Dans le domaine du commerce et de l’investissement, il soutient le projet d’alliance UE-Afrique proposé par la Commission européenne, ainsi que les projets africains de renforcement de l’intégration économique et commerciale du continent.

Lomé entend également promouvoir une coopération plus étroite des deux organisations pour peser sur les enjeux des migrations, la réforme de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et la lutte contre le changement climatique.

L’Union européenne et l’Union africaine sont animées d’une volonté commune d’aller de l’avant vers un partenariat plus fort, a souligné la Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, lors des discussions.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.