Mutinerie au Mali

18/08/2020
Mutinerie au Mali

Ibrahim Boubacar Keïta

Le président malien, son fils Karim Keïta ainsi que son Premier ministre Boubou Cissé ont tous trois été arrêtés par des militaires, ce mardi en fin de journée à Bamako.

Les rumeurs le disaient en fuite. C'est finalement dans sa résidence de Sebenikoro, à Bamako, que le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a été arrêté par des militaires mutins, vers 16 h 30, heure locale.

Le chef de l'État se trouvait alors en compagnie du Premier ministre, Boubou Cissé, et de son fils, le député Karim Keïta, a affirmé un des chefs de la mutinerie.

« Nous pouvons vous dire que le président et le Premier ministres sont sous notre contrôle. Nous les avons arrêtés chez lui » (au domicile du chef de l'État), a déclaré ce militaire ayant requis l'anonymat.

« IBK (le président Keïta) et son Premier ministre sont dans un blindé en route pour Kati », le camp militaire de la banlieue de Bamako où la mutinerie a débuté dans la matinée, a affirmé une autre source militaire dans le camp des mutins.

'La Cédéao suit avec une grande préoccupation les développements en cours au Mali', indique un communiqué publié par l'organisation qui demande aux militaires de regagner leurs casernes.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau leader en zone sud

Sport

A l’issue de la 8e journée de D1, AS OTR a pris la tête du classement de la zone sud.

Certains quartiers de Lomé passent au vert

Environnement

La scène est désolante. Des maisons cernées par une eau verdâtre. Dans la partie sud de la capitale, les inondations sont fréquentes.

'Paulo Duarte a du charisme'

Sport

Le Portugais Paulo Duarte prendra ses fonctions d’entraîneur des Eperviers le 1er août.

Acteur de l'innovation

Tech & Web

L’incubateur togolais Nunya Lab organise du 15 au 28 mai prochains un hackaton avec des jeunes venus de plusieurs pays africains.