53e sommet à Lomé

31/07/2018
53e sommet à Lomé

Ouverture du sommet mardi à Lomé

Les sommets régionaux se succèdent à Lomé. Après celui sur le terrorisme organisé lundi, la capitale togolaise a abrité ce mardi celui de la Cedeao, l’organisation commune à 15 pays d’Afrique de l’Ouest.

La Cedeao est présidée depuis un an par Faure Gnassingbé. Les participants ont désigné son successeur, Muhammadu Buhari du Nigeria.

A l'ouverture des travaux, le chef de l'État togolais s’est félicité des progrès accomplis par l’organisation régionale sur le plan politique et économique.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont examiné un certain nombre de questions relatives au fonctionnement de l’organisation, à son financement et se sont penchés sur le cas spécifiques de pays en proie à des crises politiques, sécuritaires et alimentaires.

Le président Faure Gnassingbé

La Cedeao a statué sur le sort du Togo. Ce pays est confronté à une instabilité depuis un an. Elle a préconisé des réformes constitutionneles et la tenue des législatives le 20 décembre prochain.

Ce matin, à l’ouverture du sommet, Jean-Claude Brou, le président de la Commission a prêté serment. Mais ils est rentré en fonction il y a déjà plusieurs mois.

Informations complémentaires

Sommet Cedeao Communiqué.pdf 93,95 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Faire revenir les talents

Diaspora

Un Forum économique des Togolais de l’extérieur aura lieu à Lomé en novembre prochain.

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.