Inquiétudes de la Cédéao

14/11/2007
Inquiétudes de la Cédéao

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), dont le Togo est membre, s'est déclarée mardi à Ouagadougou "préoccupée" par la situation sécuritaire au nord du Mali et du Niger, où des groupes rebelles touareg sont entrés en dissidence depuis plusieurs mois. La Cédéao "est préoccupée par la situation en matière de sécurité dans les régions situées au nord du Mali et du Niger", selon un communiqué diffusé à la fin d'une conférence sur la sécurité régionale qui a réuni lundi et mardi les ministres des Affaires étrangères des 15 pays de la Cédéao.

La Cédéao condamne "fermement" les enlèvements de personnes, la circulation des armes, le trafic de drogue et l'utilisation de mines terrestres, "qui constituent une menace pour la population civile et posent des obstacles en matière de sécurité", précise le document.Les hommes du chef rebelle touareg malien en rupture de ban Ibrahim Ag Bahanga ont déclenché à partir à la fin du mois d'août plusieurs opérations contre l'armée malienne dans le nord du pays, kidnappant notamment une cinquantaine de personnes. A ce jour, une vingtaine d'entre elles demeurent détenues.

Le nord du Niger est depuis février le théâtre d'un conflit armée entre l'armée gouvernementale et les rebelles touareg du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ).

La réunion des ministres des Affaires étrangères de la Cédéao avait pour but de préparer la 33e conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la Cédéao, prévue le 17 décembre à Ouagadougou.

La Cédéao, dont le siège est situé à Abuja, compte 8 pays francophones (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo), 5 pays anglophones (Gambie, Ghana, Liberia, Nigeria et Sierra Leone), et 2 pays lusophones (Cap-Vert et Guinée-Bissau).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des championnats

Sport

Les championnats de D1 et et D2 reprendront le le 20 mars prochain.

Vite et bien

Développement

Koffi Tsolényanu, le ministre de l’Urbanisme était samedi à Kara (nord du Togo) pour s’assurer de l’avancement des chantiers en cours.

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.