Les pressions ont payé

26/01/2021
Les pressions ont payé

Faure Gnassingbé et le vice-président de la transition malienne, Assimi Goita, le 29 décembre 2020 à Lomé

L'organe formé par les militaires qui ont renversé en août le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a été officiellement dissous, comme le réclamait la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et le président Faure Gnassingbé.

Le 24 juin dernier, les chefs d'Etat des pays membres de l'organisation ouest-africaine avaient demandé aux autorités de la transition de respecter leur feuille de route et le calendrier électoral.

'Le Comité national pour le Salut du peuple (CNSP) est dissous', indique un décret daté du 18 janvier, signé notamment par le président de transition Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En route pour Bruxelles

Uemoa

Assoukou Raymond Krikpeu, le représentant de la Commission de l'UEMOA à Lomé est arrivé au terme de sa mission.

Assurer une meilleure surveillance

Santé

Les accusations sont récurrentes. Le gouvernement ne ferait rien pour moderniser le système hospitalier. 

Il ne faut pas tout mélanger

Santé

Alors que le traitement anti-Covid d'AstraZeneca était en phase 3 de développement, le groupe pharmaceutique a annoncé que son efficacité n'avait pu être prouvée.

Résultats du jour

Sport

La 14e journée du championnat de D1 s’est déroulée mercredi.