Les pressions ont payé

26/01/2021
Les pressions ont payé

Faure Gnassingbé et le vice-président de la transition malienne, Assimi Goita, le 29 décembre 2020 à Lomé

L'organe formé par les militaires qui ont renversé en août le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a été officiellement dissous, comme le réclamait la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et le président Faure Gnassingbé.

Le 24 juin dernier, les chefs d'Etat des pays membres de l'organisation ouest-africaine avaient demandé aux autorités de la transition de respecter leur feuille de route et le calendrier électoral.

'Le Comité national pour le Salut du peuple (CNSP) est dissous', indique un décret daté du 18 janvier, signé notamment par le président de transition Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Didier Ekouévi : 'Il faut avoir un langage de vérité'

Santé

Le premier lot de vaccins anti-Covid arrive dimanche soir par avion à l’aéroport de Lomé.

Fini les tracas

Tech & Web

Une application permettant la réservation en ligne de places de bus vient d’être lancée.

Saisie record à Niamey

Faits divers

Dix-sept tonnes de résine cannabis en provenance du Liban, via le port de Lomé, ont été interceptées par les autorités nigériennes.

La parole est à vous

Coopération

L’union européenne, l’Allemagne et la France ont lancé vendredi une initiative particulièrement originale.