Mobilité professionnelle : ce n'est pas encore gagné

22/07/2019
Mobilité professionnelle : ce n'est pas encore gagné

La Cédéao doit bouger aussi vite que ses habitants

En théorie, les pays membres de la Cédéao facilitent la libre circulation et la mobilité professionnelle. En théorie seulement. De nombreux obstacles demeurent.

Une réunion s’est ouverte lundi à Lomé pour ébaucher un début de solution.

Faute de données fiables, il est impossible de connaître le nombre de ressortissants de la Cédéao travaillant dans d’autres pays de la zone. Quel est leur statut, de quelle protection sociale bénéficient-ils ? Impossible de le savoir.

La Communauté doit sérieusement s’attaquer à ce problème à la fois de migration et d’emploi. D’autant que la mobilisé est très importante dans la région ouest-africaine.

Les participants aborderont aussi la question de la migration professionnelle hors Cédéao. Et là, les choses sont plus compliquées.

Espérons que la mise en œuvre de la Zone de libre échange continente (Zlec) permettra d’apporter des évolutions concrètes.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sous les verrous

Faits divers

La police a mis la main mardi sur un groupe d’individus responsable d’un braquage il y a quelques jours à Lomé.

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.