Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

18/01/2019
Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Tchabinandi Yentcharé Kolani

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

L’objectif est de renforcer l’autonomisation des femmes à travers la création d’une plate forme virtuelle pour le réseautage, le partage et l’accès aux informations financières et non financières en vue de la création et du développement de leurs entreprises.

Ce projet qui durera trois ans et qui est en phase avec l’Agenda 2063 de l’Union africaine, concernera différents pays des trois communautés sous régionales, à savoir : COMESA, Cédéao et EAC.

‘A travers ce projet novateur, il s’agit de faire en sorte que les femmes qui font des affaires au Togo ne se limite pas simplement à rester dans le carcan togolais mais qu’il y ait plus d’ouverture et plus d’opportunité dans le financement des différents projet’ a déclaré le représentant de la Commission de la Cédéao au Togo, Garba Lompo. 

Pour Tchabinandi Yentcharé Kolani, la ministre de l’Action sociale de la Promotion de la femme, cette initiative est de nature à renforcer l’autonomie et la compétitivité des femmes entrepreneurs. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Climat globalement apaisé

Social

Les syndicats se préparent pour le traditionnel défilé du 1er mai. Les modalités restent à fixer.

La sûreté de l’État est un impératif

Coopération

En cette période incertaine ou la montée de l’extrémisme et du terrorisme fait redouter le pire, le renseignement n'a pas de prix.

Arme ultime contre la paludisme

Santé

Depuis 2002, des dizaines de millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action ont été distribuées en Afrique.

Puissance et dextérité

Sport

Le tournoi de motocross international du Togo aura lieu les 20 et 21 avril à prochains sur le circuit d’Agoé-Nyivé.