Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

18/01/2019
Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Tchabinandi Yentcharé Kolani

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

L’objectif est de renforcer l’autonomisation des femmes à travers la création d’une plate forme virtuelle pour le réseautage, le partage et l’accès aux informations financières et non financières en vue de la création et du développement de leurs entreprises.

Ce projet qui durera trois ans et qui est en phase avec l’Agenda 2063 de l’Union africaine, concernera différents pays des trois communautés sous régionales, à savoir : COMESA, Cédéao et EAC.

‘A travers ce projet novateur, il s’agit de faire en sorte que les femmes qui font des affaires au Togo ne se limite pas simplement à rester dans le carcan togolais mais qu’il y ait plus d’ouverture et plus d’opportunité dans le financement des différents projet’ a déclaré le représentant de la Commission de la Cédéao au Togo, Garba Lompo. 

Pour Tchabinandi Yentcharé Kolani, la ministre de l’Action sociale de la Promotion de la femme, cette initiative est de nature à renforcer l’autonomie et la compétitivité des femmes entrepreneurs. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A vos stylos !

Culture

‘La dictée des ambassadeurs francophones’ aura lieu le 9 mars prochain à l’Université de Lomé.

Togo Cellulaire encore plus mobile

Tech & Web

L’opérateur de téléphonie mobile, Togo Cellulaire, vient de lancer une agence itinérante pour se rapprocher de ses clients.

Les arbitres jouent l'apaisement

Sport

La 17e journée du championnat de D1 se déroulera normalement. Les arbitres ne mettent pas à exécution leur menace de boycott.

Relier science et conscience

Développement

Le pape François a prononcé jeudi un discours à l'ouverture de la 42e session de la réunion annuelle du Conseil des gouverneurs du FIDA.