Croissance et emploi

23/01/2009
Croissance et emploi

L'AFD s'engage à aider grandes et petites entreprises au Togo pour promouvoir la croissance et l'emploi. C'est ce qu'a indiqué mercredi Jean-Michel Severino, le directeur général de l'Agence française de développement lors d'un entretien avec le chef de l'Etat.

L'AFD a consacré en 2008 près de 17 millions d'euros en faveur du Togo. Début janvier, Brice  Hortefeux, alors ministre français de l'Immigration, avait signé à Lomé deux conventions de don de l'AFD pour l'achat de médicaments antirétroviraux (ARV) et pour l'amélioration de l'accès à l'eau potable dans la capitale.L'Agence française aidera également cette année au renforcement du secteur de la santé (développement des centres de transfusion sanguine et lutte contre le sida).

« La France demeure le premier partenaire technique et financier bilatéral du Togo », a rappelé M. Severino qui souhaite que l'effort porte désormais sur une aide directe au secteur privé. « Grâce à la mise en place des instruments de financement du secteur privé du groupe de l'AFD, nous allons mettre au profit des petites comme grandes entreprises togolaises, le maximum d'instruments utiles pour promouvoir la croissance et l'emploi », a précisé le patron de l'Agence.

L'AFD est au cŒur du dispositif français de l'aide publique en faveur des pays pauvres. Sa mission : participer au financement du développement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

ASCK conserve le leaseship

Sport

Neuf buts ont été marqués dimanche lors de la 17r journée du championnat de de première division. 

Année de prospérité

Culture

L'Institut Confucius situé sur le campus de l'Université de Lomé a célébré vendredi le Nouvel An chinois placé sous le signe du cochon. 

A vos stylos !

Culture

‘La dictée des ambassadeurs francophones’ aura lieu le 9 mars prochain à l’Université de Lomé.

Attirer les investissements en zone rurale

Développement

Un nouveau fonds d'impact a été lancé vendredi à Rome lors du Conseil des gouverneurs du FIDA.