Entente sur la mobilisation

20/09/2019
Entente sur la mobilisation

Le travail de coopération sécuritaire doit s'intensifier

Les ministres de la Sécurité des pays membres du Conseil de l’entente se sont retrouvés vendredi à Lomé pour parler des menaces sécuritaires.

A l’issue des travaux, ils ont formulé un certain nombre de recommandations.

Les chefs d’Etat sont invités à adopter la convention portant création du Mécanisme Entente de Renseignements (MER) ainsi que la directive communautaire sur la prévention de l’extrémisme violent. 

Autre élément important permettant de lutter plus efficacement contre la criminalité transfrontalière et les groupes radicaux une gestion intégrée des frontières.

Les travaux ont été dirigés par le ministre Yark en sa qualité de président de cette réunion.

'Je voudrais encourager nos pays à persévérer dans la coopération (bilatérale et multilatérale) en brisant les frontières qui nous ont été imposées afin de venir à bout de ces phénomènes auxquels nous sommes exposés', a déclaré le ministre togolais de la Sécurité, Yark Damehame.

Le Conseil de l’entente, actuellement présidé par le Togo, comprend le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles ambitions de l'Institut français

Culture

L’Institut Français du Togo se modernise en profondeur pour mieux accueillir le public.

Trafic aérien : efficacité relative des tests PCR

Santé

Des tests de diagnostic PCR et même peut être salivaires seront exigés pour se rendre au Togo.

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

La politique de l'eau est en marche

Développement

700 millions de Fcfa, c’est le montant consacré à l’extension du réseau d’eau potable dans plusieurs quartiers de la capitale.