Le poste frontière juxtaposé Togo-Ghana enfin opérationnel

26/10/2018
Le poste frontière juxtaposé Togo-Ghana enfin opérationnel

Le poste-frontière Togo-Ghana de Noépé

Les président du Togo et du Ghana ont inauguré vendredi le poste juxtaposé de Noépé-Akanu (frontière Togo-Ghana) situé à 30km à l’est de Lomé. Le président de la Commission de la Cedeao, Jean-Claude Brou, était également présent.

‘Avec cet ouvrage nous sommes sur le point de résoudre un des problèmes les plus importants entre nos deux peuples, la facilitation des échanges, des biens, du commerce et des  personnes’ a déclaré Nana Akufo-Addo.

M. Brou a souligné que cette inauguration était 'un acte majeur dans la facilitation des transport dans l'espace Cedeao'.

Les installations s’étendent sur 17 hectares et a été financé par l’Union européenne (UE) pour 7 milliards de Fcfa.

Il est composé d’un parking pour poids lourds, d’un bureau des douanes, d’un autre pour les services d’immigration et de logements pour les fonctionnaires.

Sa mise en service a été retardée de 4 ans en raison de problèmes techniques et logistiques.

Au mois de mai 2017, le président du ghanéen, Nana Akufo-Addo, s'était rendu sur le site pour comprendre son fonctionnement et pour encourager l'intégration prônée par la Cedeao.

En novembre 2014, une cérémonie d'inauguration avait déjà eu lieu en présence de Faure Gnassingbé et de l'ancien président du Ghana, John Dramani Mahama.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.