Les Etats-Unis vont soutenir le CIPLEV

06/09/2019
Les Etats-Unis vont soutenir le CIPLEV

Les forces de sécurité mènent des exercices réguliers

Un comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent (CIPLEV) a été créé récemment.

Il entend réduire et si possible éradiquer la propagation de l’extrémisme en donnant aux communautés de base les outils et le soutien nécessaires. 

Les Etats-Unis ont décidé d’apporter leur concours à cette initiative.

‘Une stratégie globale et intégrée est nécessaire pour prévenir et combattre l'extrémisme. Elle nécessite une une action unifiée pour trouver des solutions aux causes profondes de ce mal’, a indiqué vendredi Eric Stromayer, l’ambassadeur américain au Togo, lors d’une session de formation qui s’est ouverte à Lomé.

Ce nouveau dispositif est contenu dans la nouvelle loi sur la sécurité intérieure. 

Dans un contexte d’attentats récurrents dans la région, le Togo doit anticiper et se doter des moyens nécessaires pour prévenir et lutter contre l’extrémisme violent. 

Le comité aura également pour mission de renforcer la coopération et la collaboration entre l’administration, les forces de défense et de sécurité pour une prévention et une lutte efficace. 

Cette structure est composée de représentants des départements ministériels impliqués, des leaders d’opinion et de la société civile. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CHAN : les Eperviers obtiennent leur qualification

Sport

Les Eperviers locaux ont été battus samedi à Lagos par deux buts à 0 par les Super Eagles du Nigeria.

Course aux déchets

Environnement

Le Togo organisera du 26 octobre au 16 novembre la première Coupe du monde d’EcoJogging. 

Cancer du sein : campagne de dépistage gratuit

Santé

Depuis vendredi et jusqu’au 18 novembre une campagne gratuite de dépistage du cancer du sein est organisée dans les hôpitaux publics.

La filariose lymphatique n'est plus qu'un mauvais souvenir

Santé

La  62e réunion du comité des experts du ‘Programme Mectizan Donation’ s'est achevée mercredi à Lomé.