Catalyseur de l’intégration africaine

20/02/2017
Catalyseur de l’intégration africaine

Transformer l'Afrique en profondeur

L’Agence du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) a publié lundi son rapport annuel 2016.

Le document présente les avancées réalisées l’année dernière pour chacun des quatre programmes:  Gouvernance des ressources naturelles et de la sécurité alimentaire, Compétences et Emplois des jeunes, Intégration régionale, Infrastructures et Commerce et Industrialisation, Science, Technologie et Innovation .

L’année 2016 a notamment donné lieu à une restructuration de l’agence, passée d’une organisation autour de six programmes à une action resserrée sur les quatre axes décrits ci-dessus. La simplification des champs d’intervention de l’agence est réalisée dans un double souci d’efficacité opérationnelle et de bonne compréhension des chantiers entrepris par le NEPAD dans sa mission de transformation de l’Afrique.

‘En quelques années, le NEPAD a été transformé en une Agence de planification et de coordination à même de piloter des projets concrets. Nous avons posé les fondations et les résultats sont désormais perceptibles au plus proche des populations. Le NEPAD est en ordre de marche pour mener à bien et étendre ses missions, a expliqué Ibrahim Assane Mayaki, son secrétaire exécutif.

Catalyseur de l’intégration africaine, l’agence du NEPAD accompagne les pays africains en leur permettant de travailler étroitement ensemble et de coopérer plus efficacement avec leurs partenaires internationaux. 

Ce rôle est inscrit dans le mandat confié par l’Union africaine.

Le NEPAD a pour objectif principal de transformer l’Afrique. Afin de réaliser les priorités de développement durable, elle continue d’évoluer vers une véritable agence de développement se concentrant sur : l’incubation de projets à fort impact démontrant une preuve de faisabilité pour traduire les cadres de développement stratégique continentaux de l’Union Africaine en priorités nationales de développement, l’amélioration du partage de connaissances entre les pays, appuyé par des retours d’expérience basés sur des preuves vérifiées et sur les meilleures pratiques concernant l’intégration régionale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).

Destins communs

Diaspora

Une délégation venue de Guadeloupe et de Martinique vient d'achever une visite au Togo sur le thème ‘Diasporas et mémoire de l’esclavage transatlantique’.