Comment faire revenir les talents ?

13/11/2017
Comment faire revenir les talents ?

Les actifs en Diaspora sont d'accord pour revenir à conditions salariales équivalentes

27% de la population togolaise vit en dehors du Togo et plus de la moitié occupe un emploi. Chiffres communiqués lundi par des sources gouvernementales.

‘Le Togo souffre d’une pénurie de ressources humaines qualifiées due à l’immigration professionnelle. Les conditions sociopolitiques poussent les citoyens à partir à la recherche de meilleures conditions de vie et de travail’, a reconnu Kossi Kassegnin-Donko, du ministère de l’Emploi.

L’objectif est bien sûr de convaincre les Togolais candidats à l’expatriation de rester dans leur pays et à ceux qui sont à l’étranger – les cadres notamment - de revenir. Pas si simple. 

C’est pourquoi, l’organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’OIT accompagnent le Togo dans un programme baptisé soutien à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest.

Une façon de gérer les flux et de créer un cadre propice pour tous ceux qui souhaitent travailler dans la région sans contrainte de réglementation trop lourde pouvant conduire à l’échec. Un dispositif qui devrait permettre aussi aux autres ressortissants ouest-africains de venir travailler au togo.

Cette politique ne concerne pour le moment que les Etats de la Cédéao.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.