ACP-UE : exigence d’équilibre

28/11/2018
ACP-UE : exigence d’équilibre

Robert Dussey

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, est le chef négociateur des pays ACP pour parvenir à un nouvel accord avec l’Union européenne. Un cadre de coopération qui doit succéder, d’ici 2020, à l’accord de Cotonou.

Dans un entretien accordé à ‘La Lettre Diplomatique’, une revue publiée à Paris, il évoque une ‘exigence d’équilibre’ dans les relations entre les deux entités, notamment sur le plan économique et en matière d’aide.

De surcroît, les 79 pays composant le bloc ACP n’ont rien d’uniformes. Les demandes et les besoins des pays du Pacifique ou des Caraïbes n’ont rien à voir avec ceux de l’Afrique.

D’ou la difficulté de trouver un accord qui donne satisfaction à tout le monde.

_______

La Lettre Diplomatique N°123

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.