Johnnie Carson : « Le Togo est sur la bonne voie »

28/09/2009
Johnnie Carson : « Le Togo est sur la bonne voie »

Johnnie Carson, le sous-secrétaire d'Etat américain chargé de l'Afrique s'est félicité des progrès accomplis par le Togo sur le plan politique et économique. Au terme d'un entretien jeudi soir à New York avec le président Faure Gnassingbé, M. Carson a estimé que l'évolution était patente. « Je dois féliciter les autorités togolaises pour tout le travail mené ces dernières années », a indiqué l'officiel américain à republicoftogo.com.

Commentant l'actualité immédiate, le sous-secrétaire d'Etat s'est réjoui de la nomination des membres de la Céni, la Commission chargée d'organiser les prochaines élections présidentielles de 2010. Il a remercié le facilitateur burkinabé, Blaise Compaoré, pour son action en faveur d'un dialogue entre toutes les forces politiques au Togo.« Les Etats-Unis sont déterminés à aider le Togo à se développer économiquement », a encore assuré le représentant du Département d'Etat, même s'il a reconnu que la crise internationale pouvait constituer un frein à la coopération.

Il a mentionné le rôle essentiel que peuvent jouer des organismes comme l'USAid et les Peace Corps présents au Togo.

Johnnie Carson a enfin noté que le déjeuner offert mardi dernier par le président Barack Obama à une vingtaine de présidents africains – dont Faure Gnassingbé- était le signe évident d'un renforcement des relations entre Washington et les Etats africains.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.

Ecoutez et regardez

Culture

Une plateforme dédiée à la promotion des artistes togolais a été lancée mercredi.

Une action de terrain au service de la population

Coopération

L'accès à l’eau potable est un besoin humain fondamental.

Coopération décentralisée avec le Togo

Coopération

Depuis 1992, les collectivités locales françaises peuvent signer des accords de coopération avec des autorités locales étrangères.