Le MTDLDH demande l'intervention de l'UE et de la Cedeao en Guinée

22/01/2007
Le MTDLDH demande l'intervention de l'UE et de la Cedeao en Guinée

Le Mouvement togolais pour le défense des libertés et des droits de l'Homme (MTDLDH) a invité lundi à Lomé, l'Union européenne et la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDAO) à s'impliquer "véritablement" dans la crise guinéenne, afin d'amener les autorités de ce pays à prendre des "mesures urgentes susceptibles de satisfaire le peuple".

"Il serait inadmissible que nous assistons indifférents à ces situations de pourrissement qui dégénèrent toujours à des affrontements sanglants", souligne le président du MTDLDH Claude Vondoly, dans une déclaration transmise à Republicoftogo.com. 

Le MTDLDH demande aux forces de défense et de sécurité à "renoncer à la stratégie d'affrontements et de répression des manifestants et à respecter leur neutralité et les droits de l'homme dans leurs missions".

 

L'organisation nationale des droits de l'homme exhorte "les syndicats, la société civile, les partis politiques et les forces vives de la Guinée au calme et à la retenue" et les invite au "dialogue avec les autorités guinéennes".

 

Enfin, le MTDLDH  exige une "mission internationale d'enquête, afin d'identifier les auteurs des actes ayant porté atteinte à la vie humaine et de les traduire devant les tribunaux".

 

Dix manifestants ont été tués lundi par les forces de l'ordre dans la banlieue de Conakry, au 13e jour d'une grève générale illimitée en Guinée, portant à 20 le nombre de morts depuis le début du mouvement, selon un nouveau bilan obtenu de source hospitalière et auprès de témoins.

 

Les manifestants exigent dorénavant la démission du Chef de l'Etat, au pouvoir depuis 23 ans mais affaibli par la maladie.

 

Une mission de médiation régionale des présidents sénégalais Abdoulaye Wade et nigérian Olusegun Obasanjo, à la demande de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cedeao), est attendue pour les prochains jours à Conakry.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.

Ecoutez et regardez

Culture

Une plateforme dédiée à la promotion des artistes togolais a été lancée mercredi.