Le Togo et la diplomatie 2.0

21/07/2016
Le Togo et la diplomatie 2.0

Robert Dussey interrogé par le magazine panafricain

‘Le président Faure Gnassingbé veut donner un nouveau souffle à la diplomatie togolaise (…) Il s’agit d’œuvrer au retour du Togo sur la scène internationale’, explique Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères dans un entretien à New Africain.

Ce retour au sein de la communauté internationale s’effectue déjà depuis plusieurs années grâce à la multiplication des visites officielles à l’étranger, l’ouverture d’ambassades et une présence de plus en plus active dans les enceintes des grandes organisations internationales (ONU, UA, Francophonie, …).

Mais le chef de l’Etat togolais met une condition à la redynamisation de la politique étrangère ; elle doit privilégier le volet économie/développement.

‘Nous nous employons à développer les relations de partenariat économique et commercial (…) nous avons conduit plusieurs missions à Singapour, en Malaisie, en Espagne, en Australie, au Maroc, au Brésil et en Thaïlande récemment’, indique Robert Dussey.

Si la lutte contre la pauvreté et la recherche de croissance est la priorité, le Togo prend évidemment en compte les questions sécuritaires. Après les attaques au Mali, au Burkina et en Côte d’Ivoire, la menace jihadiste se fait de plus en plus précise.

En outre, la piraterie en mer et les trafics d’armes et de drogue dans la région du Golfe de Guinée posent un vrai problème.

C’est la raison pour laquelle le Togo organisera le 15 octobre prochain en partenariat avec l’Union africaine un sommet sur la sécurité maritime.

‘Lomé entend faire de l’espace maritime le levier principal du développement économique et social de l’Afrique’, explique M. Dussey.

Les autorités togolaises souhaitent à l’issue de cette conférence parvenir à l’adoption d’une charte comme contribution à la mise en œuvre de la Stratégie africaine intégrée pour les mers et les océans.

New African (version française) N°50 juillet-août 2016

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.

Le Togo décroche un prêt de 15 millions de dollars

Coopération

Un prêt de 15 millions de dollars a été accordé au Togo pour la construction d'une centrale solaire photovoltaïque.