Les ingérences extérieures compromettent toute chance de paix

25/07/2019
Les ingérences extérieures compromettent toute chance de paix

Robert Dussey

Le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, était jeudi l’invité de la radio française RFI.

L’occasion de faire un tour d’horizon d’une actualité particulièrement chargée sur le continent.

Concernant les négociations entre les pays ACP et l’Union européenne sur le renouvellement de l’accord de Cotonou, il s’est dit confiant sur les avancées pour trouver un accord d’ici 2020. Il n’y a pas de blocage, a-t-il assuré, juste un ralentissement en raison des changements en cours à la tête de la Commission européenne.

M. Dussey est le négociateur en chef pour le compte des ACP.

Interrogé sur le conflit en Libye, il a prôné le dialogue politique pour mettre fin aux combats. Mais on l’a senti pessimiste sur ce dossier en raison de l’ingérence d’acteurs extérieurs qui n’ont justement aucun intérêt à faire cesser les violences.

Au Soudan, le chef de la diplomatie togolaise plaise aussi pour des négociations afin d’aboutir à l’arrivée d’un gouvernement civil.

Enfin, il s’est prononcé sur les échéances politiques au Togo avec la présidentielle en 2020.

Pour lui, une candidature de Faure Gnassingbé serait tout à fait justifié afin de lui permettre de poursuivre la transformation politique et économique de son pays.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

Une appli pour les Zem

Tech & Web

La Délégation à l'organisation du secteur Informel (DOSI) vient de lancer une application destinée aux conducteurs de taxi-motos.

'Il faut casser sa tirelire'

Sport

L’attaquant togolais Kodjo Fo-doh Laba (Al Aïn, Emirats) est l’objet de nombreuses sollicitations.

L'UNICEF se mobilise pour aider les enfants des rues

Coopération

Le Togo compterait 7.000 enfants des rues, dont 3.000 rien que pour Lomé.