Sommet de la Cen-Sad ce week-end en Libye

27/05/2009
Sommet de la Cen-Sad ce week-end en Libye

Les ministres des Affaires étrangères et représentants des pays membres de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad) sont réunis depuis mardi à Tripoli pour préparer le 11e sommet des chefs d'Etats de la Cen-Sad prévu vendredi et samedi en Libye. Koffi Esaw, le chef de la diplomatie togolaise, participe aux travaux.

Le sommet devrait discuter notamment des conflits entre le Tchad et le Soudan, ainsi que de la sécurité dans ces deux pays.L'évolution de l'Union africaine et la situation en Somalie, en Mauritanie, en Guinée, au Libéria et en Côte d'Ivoire seront également discutés au cours de ce sommet qui doit se tenir à Sabratha, à 65 km à l'ouest de Tripoli.

La Libye, dont le dirigeant, Mouammar Kadhafi est le président en exercice de l'Union africaine (UA), accueille ce sommet après le désistement du Tchad.

La Cen-Sad, dont le siège est à Tripoli, regroupe 28 pays: Libye, Burkina Faso, Mali, Soudan, Tchad, Niger, Erythrée, Centrafrique, Sénégal, Gambie, Djibouti, Nigeria, Tunisie, Maroc, Somalie, Togo, Guinée, Comores, Bénin, Egypte, Guinée Bissau, Côte d'Ivoire, Liberia, Ghana, Sierra Leone, Kenya, Mauritanie et Sao Tomé et Principe.

La Libye doit accueillir également le 13e sommet de l'UA du 1er au 3 juillet. Ce sommet devait initialement se tenir à Madagascar, mais ce pays a été suspendu par l'organisation panafricaine à cause de la crise politique qu'il traverse.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.

Un sport en roue libre

Sport

L’Union cycliste international (UCI) a fait l’impasse sur le Togo. C’est ce qu’affirme Koffi Kpodo, le président de la Fédération togolaise .