300 investisseurs européens attendus en juin à Lomé

12/02/2019
300 investisseurs européens attendus en juin à Lomé

Le Togo a besoin d'investissements étrangers

Le premier Forum économique Togo-Union européenne aura lieu les 13 et 14 juin prochains à Lomé. 

‘Bâtir des relations économiques durables et pérennes entre le Togo et l’UE’, tel est le thème de cette rencontre dont les détails ont été présentés mardi.

La réunion était présidée par le Premier ministre qui avait à ses côtés la directrice de Cabinet du chef de l’Etat, le secrétaire général de la présidence et le ministre du Commerce. Côté européen, on notait la présence d'un représentant de l'UE à Lomé et les ambassadeurs français et allemands.

Lors de la présentation, les experts ont reconnu que les investissements étrangers au Togo était trop faibles (147 millions de dollars en 2017) et les investissements domestiques insuffisants.

L’idée derrière ce Forum est justement de promouvoir le pays comme une destination accessible, durable et sécurisée et stimuler l’investissement européen.

Notamment en direction des projets prioritaires contenus dans le Plan national de développement (PND). Dans le domaine de l’énergie, des infrastructures et de l’agroalimentaire.

Les organisateurs attendent environ 400 participants, dont 300 entrepreneurs européens.

Le projet est piloté par la Cellule climat des affaires rattachée à la présidence de la République.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.

20% des Togolais ont accès à l'Internet mobile

Tech & Web

Un quart des habitants d’Afrique de l’Ouest est connecté à Internet. Le développement de la 4G devrait entrainer une forte croissance.

Prinz Lorenzo en route pour le championnat du monde

Sport

Le Togolais Kouami Folly Kuegah (Prinz Lorenzo) a décroché samedi son billet pour une qualification au championnat du monde des poids moyens WBA.

Climat globalement apaisé

Social

Les syndicats se préparent pour le traditionnel défilé du 1er mai. Les modalités restent à fixer.