Attribution d'un concession pour le chemin de fer

28/11/2008
Attribution d'un concession pour le chemin de fer

Le gouvernement togolais a adopté un projet de décret attribuant une concession pour  l'exploitation des activités de transport ferroviaire à deux  sociétés indiennes, la West african cement (WACEM) et la société  MM Mining SA Ltd, annonce vendredi l'agence Xinhua. Selon les autorités togolaises, la nouvelle orientation et  organisation du système ferroviaire permettra de réduire les  charges que supportent les routes aussi bien que leur dégradation  rapide.

La société Wacem détient aujourd'hui l'extraction et la  commercialisation du clinker togolais et est également deuxième  producteur de ciment au Togo sous le label Fortia.  MM Mining a déjà obtenu le permis  d'exploitation de plusieurs minerais dont le fer, le bauxite, le  chromite etc, outre autres marchés.

Le gouvernement togolais a indiqué que l'état du réseau  ferroviaire est une de ses "préoccupations particulières". Il  entend "tout mettre en oeuvre" pour sauvegarder le patrimoine  actuel, arrêter sa dégradation et améliorer les services au profit du développement économique du pays.

"Dans le cadre du programme de désengagement de l'Etat, le  réseau des chemins de fer sera mis en concession par attribution  directe de l'exploitation des activités", a souligné le  gouvernement, mais cela en tenant compte de l'interconnexion  ferroviaire de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de  l'ouest (Cedeao) et de Africarail, une société qui exploite le  réseau ferroviaire.

Depuis la fin des années 1970, le transport ferroviaire passager s'est progressivement dégradé, jusqu'à son arrêt complet.

Les rares réseaux encore utilisés sont pour le transport des  marchandises.

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Il faut casser sa tirelire'

Sport

L’attaquant togolais Kodjo Fo-doh Laba (Al Aïn, Emirats) est l’objet de nombreuses sollicitations.

L'UNICEF se mobilise pour aider les enfants des rues

Coopération

Le Togo compterait 7.000 enfants des rues, dont 3.000 rien que pour Lomé.

Protéger les consommateurs

Tech & Web

L’Autorité de certification électronique du Togo recrute des collaborateurs. 

Sauvegarder les emplois, soutenir l'économie

Social

Le conseil national du dialogue social (CNDS) a tenu jeudi sa première réunion de l’année.