Emprunt Togo Telecom : la souscription continue

25/01/2008
Emprunt Togo Telecom : la souscription continue

La souscription à l'emprunt obligataire de Togo Telecom qui devait s'achever début janvier est finalement prolongé jusqu'au 8 février prochain. L'opérateur fixe et internet espère obtenir 20 milliards de Francs CFA pour assurer son développement. Pour le moment, 7 milliards ont été souscrits dont 6 milliards au Togo même.

Reste donc à trouver d'ici février la différence. L'accueil mitigé réservé à l'emprunt obligataire Togo Telecom dans les pays de l'UEMOA et ailleurs dans le monde a plusieurs explications. D'abord le fait que les investisseurs privés ou publics sont très sollicités ces temps-ci dans la région. Ensuite, les experts estiment que la durée de l'emprunt (7 ans) est trop longue et que son taux de 6,50% brut n'est pas assez atractif.Toutefois, la nature de la société devrait inciter à plus d'engouement car le secteur des télécoms est en pleine croissance. Qu'il s'agisse de la téléphonie via le système Illico ou des services ADSL (Helim).

Togo Telecom devrait annoncer une hausse de son chiffre d'affaires de 10% pour l'année écoulée. Sur la période 2009-2010, ce chiffre pourrait croître de 20%.

Selon les prévisions des spécialistes, le chiffre d'affaires de l'opérateur pourrait atteindre 52,32 milliards de Francs CFA en 2011 et près de 80 milliards en 2014.

De quoi rassurer les marchés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau leader en zone sud

Sport

A l’issue de la 8e journée de D1, AS OTR a pris la tête du classement de la zone sud.

'Paulo Duarte a du charisme'

Sport

Le Portugais Paulo Duarte prendra ses fonctions d’entraîneur des Eperviers le 1er août.

Acteur de l'innovation

Tech & Web

L’incubateur togolais Nunya Lab organise du 15 au 28 mai prochains un hackaton avec des jeunes venus de plusieurs pays africains.

Un appui efficace

Développement

Dans son plan de riposte au Covid-19, le gouvernement a inscrit les zones rurales parmi ses priorités.