L'énergie du business

10/04/2019
L'énergie du business

La CEET a modernisé son réseau

Figurer en bonne place dans le classement ‘Doing Business’, réalisé chaque année par la Banque mondiale, est pour un pays, non pas la certitude à coup sûr d’attirer l’investissement, mais au moins de contribuer à renforcer l’image d’une destination propice aux affaires.

Le Togo a fait un bond remarqué en gagnant 19 places lors du classement publié en octobre dernier.

La compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET) estime avoir contribué à ce résultat en améliorant les services auprès de la clientèle professionnelle.

C’est ce qu’indique Mawusi Kakatsi, le directeur général, dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Quel est le rapport entre le climat des affaires et la distribution d’électricité ?

Mawusi Kakatsi : Dans le périmètre de distribution de l’énergie, nous avons contribué autant que nous pouvons à l’amélioration du climat des affaires. Comme vous le savez, les industriels ont besoin d’énergie pour produire. Tout est donc lié.

Nous proposons une continuité de services de qualité en veillant à ce que la puissance du courant fourni réponde aux exigences des entreprises.

Le secteur privé, légitimement, ne peut accepter les délestages ou des baisses de tension.

Republicoftogo.com : Quels sont les dispositifs destinés à faciliter la vie des entreprises ? 

Mawusi Kakatsi : Nous avons d’abord baissé de 30% les frais de raccordement à la moyenne tension.

Pour améliorer cet indicateur lors du prochain classement ‘Doing Business, cette réduction est passée à 50% depuis novembre dernier. C'est important car le raccordement de ce type coûte très cher et accorder une réduction de 50%, ce n’est pas rien. 

Mawusi Kakatsi

Tout le volet administratif a été facilité avec la possibilité de demander le raccordement en ligne sur le site de la CEET. Et toutes les infos pratiques et tarifaires s’y trouvent.

Republicoftogo.com : Les clients togolais ou étrangers sont sensibles à la protection de l’environnement. Votre société s’inscrit-elle dans cette dynamique ?

Mawusi Kakatsi : La réponse est oui. Depuis un certain temps, la CEET s’est engagée dans une politique vertueuse qui tend à l’utilisation des énergies renouvelables.

De façon convergente avec les autres acteurs de l’énergie, nous irons vers un assainissement de nos parcs thermiques et ensuite vers une transition vers les énergies nouvelles basées, entre autres, sur le solaire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.

Climat globalement apaisé

Social

Les syndicats se préparent pour le traditionnel défilé du 1er mai. Les modalités restent à fixer.

La sûreté de l’État est un impératif

Coopération

En cette période incertaine ou la montée de l’extrémisme et du terrorisme fait redouter le pire, le renseignement n'a pas de prix.

Arme ultime contre la paludisme

Santé

Depuis 2002, des dizaines de millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action ont été distribuées en Afrique.