Le Togo pourra tenir le choc

26/06/2020
Le Togo pourra tenir le choc

Bonne gestion de la crise

Avec 588 cas confirmés depuis 3 mois, le Togo est parvenu à contenir la pandémie de covid-19. Il fait beaucoup mieux que ses voisins (15.474 au Ghana, 1017 au Bénin et 941 au Burkina).

Si la prudence s’impose, cette situation devrait permettre au pays de rouvrir progressivement ses frontières aériennes et terrestres dans les prochaines semaines avec tests PCR obligatoires à l’arrivée et quatorzaine pour les cas positifs ou suspects.

Un contexte favorable à la relance de l’économie et à la poursuite des grands projets de développement.

Si certains secteurs ont été fortement impacts par la crise sanitaire (hôtellerie, services) d’autres sont parvenus à rester à flot. Le commerce, la petite industrie, la logistique, l’agriculture n’ont pas trop souffert.

Le gouvernement a mis en oeuvre des dispositifs contraignants (couvre-feu, bouclage de certaines villes, fermeture des écoles, universités, restaurant …) en veillant à ce que la crise sanitaire ne se transforme pas en catastrophe économique.

Les populations les plus démunies ont reçu des aides de l’Etat.

De l’avis de l’OMS et du FMI, le Togo a bien réagi et vite dès l’apparition des premiers cas au mois de mars.

Une gestion qui devrait permettre au Togo de tenir le choc dans un contexte africain et international très incertain.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aide à la gestion municipale

Coopération

L’université de Kara (nord du Togo) va aider les nouvelles communes à aller au bout du processus de décentralisation.

Le mélange chloroquine, hydroxychloroquine n'est pas efficace

Santé

Une étude ne plaide pas en faveur d'une utilisation préventive de l'hydroxychloroquine dans la population.

Mobilisation bouddhiste au Togo

Environnement

Une organisation bouddhiste mondiale va aider au reboisement du Togo.

Baisse de la croissance attendue dans tous les Etats

Uemoa

La pandémie aura des effets négatifs sur les économies des 8 pays de l'UEMOA.