Le patron de la BAD attendu à Lomé

28/02/2008
Le patron de la BAD attendu à Lomé

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, effectuera une visite officielle à Lomé du 29 février au 1er mars, indique un communiqué publié jeudi par la BAD. Il s'agit de sa première visite dans ce pays, depuis son arrivée à la tête de l'institution panafricaine en septembre 2005.

M. Kaberuka sera reçu par le président Faure Gnassingbe ; il rencontrera également le Premier Ministre, Komlan Mally, et tiendra une séance de travail avec le ministre des Finances et gouverneur de la BAD pour le Togo, Ayassor Adji Otèth. « Cette visite constitue une opportunité pour le président de la BAD de réaffirmer l'engagement de son institution à accompagner le Togo dans les efforts que le pays a déployés pour la normalisation de sa vie sociopolitique et économique depuis la conclusion de l'Accord politique global (APG) en août 2006», souligne la BAD dans son communiqué.

L'économie togolaise a enregistré des taux de croissance positifs de 2 % en 2006 et 2,2 % en 2007. Le niveau d'inflation a baissé en 2006 et 2007 en dessous de la barre des 3 % fixée par l'Union économique et monétaire ouest-africaine et la situation des finances publiques s'est sensiblement améliorée.

Le président  de la BAD abordera au cours de ses entretiens les perspectives de relance de la coopération, grâce notamment au nouvel instrument que la BAD met en place, la Facilité pour les Etats fragiles (FEF).

Il s'agit d'un mécanisme de financement supplémentaire destiné à fournir des ressources additionnelles aux pays fragiles en Afrique. Ce mécanisme exprime bien l'engagement résolu de la Banque africaine de développement pour que ces pays rattrapent le train du développement de l'Afrique.

Le président de la BAD étudiera également avec les responsables togolais comment accompagner le gouvernement dans les domaines prioritaires qu'il a tracés pour la gouvernance et la relance économiques pour la période 2008-2010.

Rappelons que le Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé depuis 1972, année de sa première intervention au Togo, 27 opérations dont 24 projets ou programmes et 3 études pour un montant total d'engagements de près de 270 millions de dollars.

Ces engagements recouvrent des prêts fournis sur les ressources du guichet de la BAD (14 %), des prêts concessionnels sur les ressources du FAD (82 %) et du Fonds spécial du Nigeria (4 %). La répartition sectorielle de ces opérations indique une prédominance du secteur social (25,2 %), suivi par le secteur transport (24,7 %), les opérations multisectorielles (22,7 %) et le développement rural (16,9 %).

L'industrie et les banques, les télécommunications suivent avec respectivement 5 % et 3,2 %. Enfin, le secteur de l'eau et de l'assainissement a bénéficié de 2,3 % des engagements.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Mali doit respecter ses engagements

Cédéao

La 58e session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Cédéao s’est achevée samedi.

4,5 millions de Togolais pourraient être vaccinés

Santé

60% de la population sera concernée par la prochaine campagne de vaccination contre le Coronavirus.

Course à pied et à la voile

Sport

Une nouvelle et bien étrange discipline sportive vient de faire son apparition.

Défense des consommateurs

Tech & Web

L’ARCEP veut mettre un peu d’ordre sur le marché de la téléphonie mobile. Il était temps.