Le privé aux commandes du développement

08/11/2019
Le privé aux commandes du développement

Les milieux d'affaires togolais et étrangers ont la main

La Semaine du secteur privé s’est achevée jeudi soir.

Lors d’une réception, Rémy Moevi, le vice président de la CCIT (Chambre de commerce et d’industrie du Togo), a rappelé que le secteur privé devait être la locomotive du développement.

‘Les entreprises togolaises doivent faire preuve de dynamisme et créer de l’emploi’, a-t-il déclaré.

Le gouvernement ne dit pas autre chose. Il s’appuie sur l’investissement privé pour faire du plan national de développement une réussite. Sur les 8 milliards d’euros nécessaires, le concours de l’Etat ne sera que d’un tiers.

Parallèlement, il signe d’importants contrats avec des groupes africains dans le secteur des mines et procède à la privatisation partielle ou totale d’entités publiques (banques, télécom …).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le présent sera à la hauteur du passé

Tourisme

Les années 80 sont connues pour être l’âge d’or du tourisme au Togo. 

Semaine de la haute couture africaine

Culture

Le Festival international de la mode (FIMO 228) aura lieu du 29 janvier au 2 février 2020 à Lomé.

Succès du planning familial au Togo

Santé

L’utilisation du planning familial, principalement grâce aux moyens de contraception modernes, a progressé au Togo.

Les militaires vont verrouiller en défense

Sport

C’est une tradition depuis 35 ans. Le championnat militaire et paramilitaire de football s'ouvre mardi à Lomé.