Le privé aux commandes du développement

08/11/2019
Le privé aux commandes du développement

Les milieux d'affaires togolais et étrangers ont la main

La Semaine du secteur privé s’est achevée jeudi soir.

Lors d’une réception, Rémy Moevi, le vice président de la CCIT (Chambre de commerce et d’industrie du Togo), a rappelé que le secteur privé devait être la locomotive du développement.

‘Les entreprises togolaises doivent faire preuve de dynamisme et créer de l’emploi’, a-t-il déclaré.

Le gouvernement ne dit pas autre chose. Il s’appuie sur l’investissement privé pour faire du plan national de développement une réussite. Sur les 8 milliards d’euros nécessaires, le concours de l’Etat ne sera que d’un tiers.

Parallèlement, il signe d’importants contrats avec des groupes africains dans le secteur des mines et procède à la privatisation partielle ou totale d’entités publiques (banques, télécom …).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asko domine le championnat

Sport

La 17e journée du championnat de première division s’est déroulée mercredi.

Le digital est au coeur du développement

Tech & Web

Les nouvelles technologies sont un accélérateur de développement. Des dizaines d’études publiées sur le sujet confirment cette tendance.

La Chine promet son aide

Santé

Il est indéniable que l’apparition brutale de l’épidémie covid-19 hors de Chine change la donne.

L'aéroport de Lomé se tient prêt

Santé

L’aéroport international de Lomé fait l’objet d’un suivi extrêmement rigoureux face à la menace que représente le covid-19.