Manganèse : la SGM décroche un permis

19/10/2019
Manganèse : la SGM décroche un permis

Vue partielle du site lors des phases de prospection

La Société générale des mines (SGM), filiale du Britannique Keras Resources, a décroché vendredi un permis minier pour le gisement de manganèse de Nayéga (préfecture de Kpendjal- ouest)

La SGM disposait déjà d’une autorisation d’exploration.

Les réserves sont évaluées à près de 8.500.000 tonnes sur une durée de 11 ans.

Nayéga a le double avantage de disposer d’un fort potentiel et d’offrir des coûts d’extraction assez bas.

Selon les études géologiques réalisées sur 92.930 hectares, les valeurs de manganèse vont jusqu’à 39%, supérieures aux estimations de départ.

Le manganèse est utilisé pour la préparation d’alliages comme l’acier, l’aluminium, les piles électriques ou les engrais.

Pour le gouvernement, ce projet contribuera à la création de nouveaux emplois directs et indirects qui auront une incidence favorable sur le plan social et sur l’économie de la zone d’exploitation.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le trafic aérien ouest-africain s'est effondré

Uemoa

La baisse du trafic aérien dans la zone UEMOA est de l’ordre de 95%. Un désastre.

Et voici le Waze togolais

Société

Une nouvelle application mobile d'assistant à la conduite et de navigation vient d'être lancée.

Développement humain et inclusion financière

Développement

Chercher de solutions innovantes pour faciliter l'accès des travailleurs informels aux systèmes de protection sociale.

Le CVO est-il efficace ?

Santé

Le Togo va réaliser des tests pour savoir si le 'covid-organics' développé à Madagascar est vraiment efficace.