Reconversion et protection du littoral

03/10/2014
Reconversion et protection du littoral

Imaginer d'autres moyens de subsistance

Afin de lutter contre l’érosion côtière, il est désormais interdit d’extraire du sable marin. Problème : des milliers de Togolais qui vivaient de cette activité, notamment dans la région d’Aného, se retrouvent sur le carreau.

Les pouvoirs publics, soutenus par la FAO, viennent de lancer une étude sur un projet de reconversion. L’objectif est triple : protéger le littoral, s’adapter aux changements climatiques et trouver une activité économique viable pour tous ceux qui vivaient jusqu’à présent de la vente du sable marin.

Il s’agit d’améliorer les conditions d’existence et moyens de production des communautés; de renforcer les communautés pour réhabiliter et conserver la biodiversité et les écosystèmes côtiers;  de mettre en place des instruments juridiques et financiers susceptibles de favoriser les deux axes précédents, explique Antonio Isaac Monteiro, le représentant de la FAO au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

La politique de l'eau est en marche

Développement

700 millions de Fcfa, c’est le montant consacré à l’extension du réseau d’eau potable dans plusieurs quartiers de la capitale.

Une appli pour les Zem

Tech & Web

La Délégation à l'organisation du secteur Informel (DOSI) vient de lancer une application destinée aux conducteurs de taxi-motos.

'Il faut casser sa tirelire'

Sport

L’attaquant togolais Kodjo Fo-doh Laba (Al Aïn, Emirats) est l’objet de nombreuses sollicitations.