Réforme au FMI

17/01/2008
Réforme au FMI

Bonne nouvelle pour le Togo. Le Fonds monétaire international (FMI) a amendé le dispositif permettant d'effacer la dette des pays très pauvres, afin d'éviter les situations de blocage. Cet assouplissement vise particulièrement les pays freinés dans leur quête d'un allègement de créance par l'accumulation d'impayés aux prêteurs multilatéraux, type FMI ou Banque mondiale (BM), a-t-il précisé jeudi.

"L'amendement est destiné à donner à ces pays, quand les circonstances l'autorisent, du crédit pour (...) la mise en oeuvre de solides programmes de stabilisation économique et de réformes structurelles, pendant que le Fonds et/ou les autres institutions internationales rassemblent les financements nécessaires pour régler les arriérés et apurer les créances", a expliqué le FMI, dans un communiqué.41 Etats sont éligibles au programme d'effacement de créance destiné aux pays pauvres très endettés (HIPC/PPTE), mais seulement 23 ont entièrement satisfait aux critères leur permettant d'en bénéficier. Sur les 18 restant, 9 ont atteint l'avant-dernière étape du processus, a précisé jeudi le FMI.

Une mission conjointe FMI/Banque mondiale s'est rendue en fin d'année dernière au Togo. Pendant dix jours, les experts ont examiné la situation économique du pays ; ils ont également formulé des recommandations pour permettre à Lomé d'obtenir de nouveaux prêts et une annulation partielle de la dette. D'ici là, le pays devra reprendre ses versements d'arriérés à la BM.

En photo : Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du FMI

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Championnats africains de cross-country au Togo

Sport

Le Togo accueillera prochainement les championnats africains de cross-country.

Cross-over très contemporain

Culture

Voix de cristal, arrangements groovy, le concert donné par l'artiste Maë Defays vendredi à l'IFT a fait salle comble.

La Maison des jeunes d'Amadahomé ravagée par un incendie

Faits divers

La Maison des jeunes d'Amadahomé (Lomé) est partie en fumée. Si l’incendie accidentel n’a pas fait de victimes, les dégâts matériels sont importants.

Finance vraiment inclusive

Développement

Le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) a annoncé le lancement de deux nouveaux produits.