Un projet emblématique

06/06/2021
Un projet emblématique

La première phase du site est opérationnelle

Le président Faure Gnassingbé a inauguré dimanche la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA).

Située au nord de la capitale, à 27 km du port, ce site de 400 hectares est développée en deux phases. La première est officiellement lancée ce jour.

PIA a la charge de la conception, du financement, de la construction et de la gestion de cette zone industrielle qui permettra la transformation locale des richesses naturelles et leur exportation. 

L’investissement total sera de 200 millions d’euros.

La zone offre un cadre propice à l’implantation d’usines en vue de la transformation des produits locaux, mais pas seulement.

Elle proposera des services logistiques comme un parc à conteneurs, une plateforme de stockage du coton et 200.000 m2 dédiés à des activités logistiques.

Des entreprises sont déjà présentes ou en cours d’implantation.

Ce projet est issu d’un partenariat entre les autorités togolaises, actionnaires de la structure, et Arise IIP (Arise Integrated Industrial Platforms).

Arise est une joint-venture entre Africa Finance Corporation (AFC) et Olam International Ltd (Olam).

Cette entreprises de Singapour a racheté à l’Etat récemment la NSCT (Nouvelle Société Cotonnière du Togo).

L'AFC est une institution financière plurilatérale dont l’objectif est de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures à travers l'ensemble de l'Afrique. 

PIA devrait générer 35.000 emplois.

Gagan Gupta, le patron du groupe Arise

'Nous transformons aujourd’hui une vision en réalité’, a déclaré Gagan Gupta, co-fondateur d’ARISE IIP. 

Pour le gouvernement, ce projet est emblématique. L’objectif du Togo, exposé dans son plan national de développement, est de faire du pays un hub logistique, de services et de transformation.

La Plateforme Industrielle d’Adétikopé est à la fois une vitrine et un ancrage du Togo vers une nouvelle étape de son développement.

Plusieurs membres du comité consultatif d’Arise IIP avaient fait le déplacement pour l’occasion parmi lesquels Bruno Delaye, ancien ambassadeur de France au Togo, et Carlos Lopes, économiste et conseiller de la Présidence togolaise pour la mise en oeuvre du Plan national de développement.

On notait également la présence de Sérgio Pimenta, vice-président de la Société Financière Internationale (SFI/Banque mondiale), et de Coralie Gevers, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A Lomé, encore trop d'antivax

Santé

De nombreux togolais sont réticents à l’idée de se faire vacciner contre le Coronavirus. 

Israël est de retour

Union Africaine

Israël est redevenu un pays observateur à l'Union africaine.

Ca débute mal à Tokyo

Sport

Deux joueurs de l'équipe sud-africaine de football ainsi qu'un membre de l'encadrement, installés dans le Village olympique des JO de Tokyo, ont été testés positifs.

Schéma vaccinal complet : feu vert pour le Covishield

Santé

Les vaccins AstraZeneca/Covishield - ceux administrés au Togo - sont désormais reconnus par les pays de l'UE.