A qui parler maintenant ?

04/02/2019
A qui parler maintenant ?

Un département rattaché à la primature

Selon la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), les deux milliards de Fcfa promis par le gouvernement fin 2018 n’ont toujours pas été versés.

Et après la formation du nouveau gouvernement, la CSET affirme ne plus avoir d’interlocuteurs.

‘Actuellement nous sommes dans le vide, ce qui nous rend un peu confus. Nous ne savons à quel ministre nous pouvons dorénavant poser les problèmes’, a expliqué lundi Yaovi Ilétou Atsou-Atcha, le porte-parole de la Coordination. 

Il dit également attendre les résultats du concours de recrutement d’enseignants volontaires afin de renforcer les effectifs tel que fixé dans l’accord intervenu entre les autorités et le monde enseignant.

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a précisé récemment que le ministère en charge de l’Education primaire et secondaire était rattaché, pour le moment, à la primature.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Contrer la menace

Tech & Web

Un sommet international sur la cybersécurité aura lieu à Lomé les 25 et 26 octobre prochains.

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.