A qui parler maintenant ?

04/02/2019
A qui parler maintenant ?

Un département rattaché à la primature

Selon la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), les deux milliards de Fcfa promis par le gouvernement fin 2018 n’ont toujours pas été versés.

Et après la formation du nouveau gouvernement, la CSET affirme ne plus avoir d’interlocuteurs.

‘Actuellement nous sommes dans le vide, ce qui nous rend un peu confus. Nous ne savons à quel ministre nous pouvons dorénavant poser les problèmes’, a expliqué lundi Yaovi Ilétou Atsou-Atcha, le porte-parole de la Coordination. 

Il dit également attendre les résultats du concours de recrutement d’enseignants volontaires afin de renforcer les effectifs tel que fixé dans l’accord intervenu entre les autorités et le monde enseignant.

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a précisé récemment que le ministère en charge de l’Education primaire et secondaire était rattaché, pour le moment, à la primature.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.