A qui parler maintenant ?

04/02/2019
A qui parler maintenant ?

Un département rattaché à la primature

Selon la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), les deux milliards de Fcfa promis par le gouvernement fin 2018 n’ont toujours pas été versés.

Et après la formation du nouveau gouvernement, la CSET affirme ne plus avoir d’interlocuteurs.

‘Actuellement nous sommes dans le vide, ce qui nous rend un peu confus. Nous ne savons à quel ministre nous pouvons dorénavant poser les problèmes’, a expliqué lundi Yaovi Ilétou Atsou-Atcha, le porte-parole de la Coordination. 

Il dit également attendre les résultats du concours de recrutement d’enseignants volontaires afin de renforcer les effectifs tel que fixé dans l’accord intervenu entre les autorités et le monde enseignant.

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a précisé récemment que le ministère en charge de l’Education primaire et secondaire était rattaché, pour le moment, à la primature.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne et le Togo ont tout à gagner

Tourisme

Le nouveau ministre de la Culture et du Tourisme, Kossivi Egbetonyo, a rencontré vendredi l’ambassadeur d’Allemagne, Christoph Sander.

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.