Ambitieux programme pour rénover l'université

03/10/2009
Ambitieux programme pour rénover l'université

A la veille de la rentrée universitaire, le nouveau ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Messanvi Gbéassor se veut rassurant : « Le gouvernement met les bouchées doubles pour doter le Togo d'un enseignement supérieur compétitif et de qualité ». Et pour y parvenir, les autorités du Togo vont développer une stratégie comportant quatre axes majeurs.

- Modifier les pyramides éducatives en corrigeant les disparités par l'accroissement de l'accès à un enseignement supérieur de qualité.- Améliorer l'efficacité de la qualité par la réduction significative des déperditions dans l'enseignement supérieur, par le développement d'une culture de l'évaluation et le pilotage par les résultats, par la révision des programmes, par le développement et la valorisation de la recherche universitaire, par la mise à disposition des matériels et ouvrages de qualité, par la promotion de la santé dans les milieux universitaires et par la promotion de l'accès aux technologies de l'information et de la communication dans le système de formation du niveau supérieur.

- Développer un partenariat efficace avec les différents membres du corps social par l'implication des milieux socioprofessionnels dans l'élaboration des programmes de formation.

- Améliorer la gestion et la gouvernance de l'enseignement supérieur par la décentralisation et la gestion des ressources éducatives, par la promotion de la bonne gouvernance dans le système éducatif.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un prêt au Koweït

Sport

L'international togolais Euloge Placca Fessou évoluera désormais sous les couleurs du club koweitien Al Tadamon.

Nouveau représentant à Lomé

Cédéao

Barros Bacar Banjai (Guinée Bissau) est le nouveau représentant de la Cédéao au Togo.

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.