Des écarts à combler

27/09/2019
Des écarts à combler

En milieu rural, l'éducation n'est pas toujours la priorité

‘Le Togo a accompli des progrès extrêmement importants dans le domaine de l'éducation en particulier dans la scolarisation au niveau du primaire, la parité entre garçons et filles qui a été atteinte', a déclaré vendredi  Isselmou Boukhary, le représentant de l'UNICEF à Lomé. 

Selon la plus récente enquête de l’INSEED, le taux de scolarisation atteint 88,6%. Mais les écarts entre le primaire et le secondaire restent très importants, notamment en zone rurale.

L’UNICEF est prêt à aider les pouvoirs publics pour réduire ces disparités, a confié M. Boukhary.

‘Notre engagement est sans faille pour améliorer la situation de l'éducation’, a-t-il indiqué.

Tout un travail est à mener pour expliquer aux familles la nécessité pour leurs enfants de poursuivre des études dans le secondaire. Compte tenu de l situation économique, de nombreux parents préfèrent voir leurs rejetons dans les champs ou au marché plutôt que sur les bancs d’un collège ou d’un lycée.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.

Changement des comportements et des mentalités

Environnement

Le Togo est confronté à des inondations récurrentes. Il y a les changements climatiques, mais pas seulement.

De l'or, enfin

Sport

Clarisse Agbégnénou s'est imposée en finale des 63 kg face à la Slovène Tina Trstenjak mardi à Tokyo.