Les syndicats mettent en doute la bonne volonté du gouvernement

10/10/2019
Les syndicats mettent en doute la bonne volonté du gouvernement

Tout faire pour ne pas pénaliser les élèves

Un accord global, signé en 2018 entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement, devait garantir la paix sociale dans l’éducation. 

Mais la Coordination des syndicats de l’éducation (CSET) accuse les pouvoirs publics de tenter de violer les dispositions contenues dans le document.

Le différend porte sur les conditions de répartition des deux milliards de Fcfa alloués par l’Etat pour 2019 concernant les salaires et les recrutements.

‘La clarification donnée par le gouvernement viole gravement le protocole d'accord qui nous a permis de retrouver l'accalmie dans les établissements scolaires’, indique la CSET.

Les enseignants du primaire et du secondaire disent vouloir maintenir un climat propice au bon fonctionnement du système éducatif et demandent à l’Etat de respecter ses engagements.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PCR : What else ?

Santé

A l’arrivée comme au départ de Lomé, les passagers sont tenus d’effectuer un test PCR.

Bon pour l'image

Sport

Après le football, l’opérateur TogoCom a décidé de soutenir le basket.

Des douaniers mieux protégés

Coopération

Les douaniers seront en première ligne lors de la réouverture des frontières terrestres à la population.

Akossiwa Claire Ayivon a les jeux dans la peau

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (24 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des JO de Tokyo.