Pas la peine de passer par la case université

30/06/2019
Pas la peine de passer par la case université

Les faussaires risquent de se retrouver au chômage

Un graphiste talentueux et une bonne imprimante et l’affaire est faite. 

De faux diplômes de l’université de Kara se négocient sans problème sur le marché. Pas la peine d’étudier !

Le phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années à tel point que l’université a décidé de revoir tout le système de délivrance et de concevoir des documents ultra-sécurisés.

Les responsables de l’université ne donnent pas les recettes de fabrication. Ils indiquent simplement que les diplômes comprennent trois niveaux de sécurité afin de les rendre infalsifiables.

En plus, toute personne ayant des doutes sur l’authenticité d’un diplôme peut contacter les services de l’UK pour confirmation.

Enfin, tous les étudiants en possession d’un ancien diplôme pourront se faire délivrer une attestation officielle de l’administration. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

80 jurés pour juger d'affaires graves

Justice

La première session de la Cour d'assises de l’année a débuté lundi. 63 affaires seront jugées.

Développement durable : un Togolais récompensé

Environnement

Le togolais Florent Tiassou vient d’être récompensé par Der Wirtschaft pour son engagement en faveur du développement durable.

Tournoi national d'échecs à Lomé

Sport

La coupe d’échecs du président de la République aura lieu du 23 au 28 juillet à l’hôtel Le Bénin à Lomé.

Dix ans de fidélité à la richesse des cultures

Culture

Comme chaque année, le magazine L’Initiateur sort un numéro spécial consacré aux Evala.