Pourquoi les femmes devraient-elles rester analphabètes ?

20/10/2009
Pourquoi les femmes devraient-elles rester analphabètes ?

L'ONG française « Toutes à l'école » va s'investir au Togo en faveur de la scolarisation des jeunes filles. Une délégation de l'association est attendue mardi à Lomé. Dans 70 pays du monde, la plupart des filles sont mises sur le marché du travail dès l'enfance. Une fillette qui n'a pas reçu d'éducation a 80% de risques supplémentaires de subir un mariage forcé, d'être exploitée sexuellement, de subir des violences conjugales, ou d'élever des enfants sous-alimentés oui analphabètes.

Lorsque l'on éduque les femmes, leur pays tout entier se porte mieux : baisse de la malnutrition, de la mortalité infantile, de la propagation du sida, meilleure situation économique. Fort de ce constat, l'ONG veut entreprendre un travail pédagogique au Togo comme elle l'a déjà fait au Cambodge avec la construction d'une école-pilote qui accueille aujourd'hui 307 fillettes âgées de 6 à 10 ans.

« Toutes à l'école » bénéficie du concours de parrains prestigieux comme Claire Chazal (photo), la présentatrice de la chaine de télévision TF1, et la journaliste Tina Kieffer.

Site de l'association

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Graines de vainqueurs

Sport

En tournée samedi à Atakpamé, Faure Gnassingbé a inauguré la nouvelle pelouse synthétique du stade de la ville. 

Prévoir plutôt que subir

Santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’acheminer au Togo des équipements de protection contre le coronavirus chinois.

Prorogation de l'accord de Cotonou jusqu'en décembre 2020

Coopération

Les négociations sur un accord post-Cotonou entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union européenne se sont poursuivies vendredi à Bruxelles.

Détection précoce

Santé

Moustafa Mijiyawa, le ministre togolais de la Santé, participera vendredi à Bamako à une réunion d’urgence de la Cédéao.