Disparition d'une volontaire de Zion’Gaïa

07/01/2019
Disparition d'une volontaire de Zion’Gaïa

Edith Blais et Lucas Tacchetto

Une jeune Canadienne est portée disparue depuis trois semaines au Burkina Faso. Selon les médias canadiens, Edith Blais, 34 ans, originaire de Sherbrooke, à 160 kilomètres à l’est de Montréal, n’a pas donné de nouvelles depuis le 15 décembre.

Partie d’Europe par la route, la jeune femme voyageait avec un ami italien, Lucas Tacchetto, 30 ans, originaire de Venise. Tous deux devaient se rendre en voiture au Togo pour un projet humanitaire avec l’association Zion’Gaïa.

Mais ils n’ont jamais traversé la frontière ou demandé de visa depuis le Burkina Faso jusqu’au Togo.

Le gouvernement canadien redoute un enlèvement. La région est infestée de djihadistes.

Zion’Gaïa est un projet de permaculture situé dans la région de Kpalimé (120km de Lomé). Il est basé sur les principes de l'agroforesterie. Il a pour objectif de développer une ferme autosuffisante en aliments et en énergie en redonnant à l'arbre son espace dans le paysage rural africain. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.