Disparition d'une volontaire de Zion’Gaïa

07/01/2019
Disparition d'une volontaire de Zion’Gaïa

Edith Blais et Lucas Tacchetto

Une jeune Canadienne est portée disparue depuis trois semaines au Burkina Faso. Selon les médias canadiens, Edith Blais, 34 ans, originaire de Sherbrooke, à 160 kilomètres à l’est de Montréal, n’a pas donné de nouvelles depuis le 15 décembre.

Partie d’Europe par la route, la jeune femme voyageait avec un ami italien, Lucas Tacchetto, 30 ans, originaire de Venise. Tous deux devaient se rendre en voiture au Togo pour un projet humanitaire avec l’association Zion’Gaïa.

Mais ils n’ont jamais traversé la frontière ou demandé de visa depuis le Burkina Faso jusqu’au Togo.

Le gouvernement canadien redoute un enlèvement. La région est infestée de djihadistes.

Zion’Gaïa est un projet de permaculture situé dans la région de Kpalimé (120km de Lomé). Il est basé sur les principes de l'agroforesterie. Il a pour objectif de développer une ferme autosuffisante en aliments et en énergie en redonnant à l'arbre son espace dans le paysage rural africain. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.