L'avenir appartient à ceux qui ont confiance dans la Bourse

11/12/2018
L'avenir appartient à ceux qui ont confiance dans la Bourse

Cérémonie de lancement de la 2e cohorte lundi à Abidjan

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a lancé lundi la 2e cohorte ‘Elite BRVM Lounge’

Développé en partenariat avec le London Stock Exchange Group (LSEG), Elite Lounge est un écosystème dynamique, bâti autour de l’entreprise pour soutenir et favoriser l’innovation, l’entrepreneuriat et la croissance. 

A travers ce programme, la BRVM entend contribuer au renforcement des capacités des entreprises à fort potentiel de croissance de la sous-région afin de leur offrir une nouvelle source de financement grâce au marché financier régional.

Les PME constituent l’essentiel du tissu économique de l’Union. Elles sont un moteur de création de richesse et d’emplois. C’est pourquoi, l’amélioration et la diversification des sources de financement pour cette catégorie d’entreprises est un facteur important dans la dynamique d’une croissance soutenue et inclusive.

10 PME ont été retenues en mars 2018. Dix autres viennent de l’être. Elles sont originaires du Burkina Faso, du Bénin, de Côte d’Ivoire, du Mali et du Sénégal.

Ces entreprises proviennent de divers secteurs d’activités : technologies, services, assurance, énergie …

‘Grand bravo à leurs dirigeants d’avoir accepté de cheminer avec la BRVM et de se préparer à accéder au financement à long terme sur le marché financier régional de l’UEMOA’, a déclaré à Abidjan le Togolais Edoh Kossi Amenouve, patron de la Bourse ouest-africaine. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Faire revenir les talents

Diaspora

Un Forum économique des Togolais de l’extérieur aura lieu à Lomé en novembre prochain.

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.