Le Togo a lancé son premier emprunt islamique

19/10/2016
Le Togo a lancé son premier emprunt islamique

Risques proportionnés

La BRVM, bourse commune aux pays de l’UEMOA, se lance à son tour dans la finance islamique. Depuis mardi, 5 Sukuk d’un montant de 766 milliards de Fcfa sont côtés. Ces emprunts, conformes à la Charia, ont été émis par le Togo, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

La Bourse d’Abidjan est la première place au monde à admettre à sa cote, le même jour ce type d’emprunts émis en monnaie locale, a indiqué Pierre Goudiaby Atepa, le président du conseil d’administration.

Le terme 'Sukuk' est l’équivalent islamique des obligations. Cependant, contrairement aux obligations conventionnelles, qui confèrent simplement la propriété d’une dette, le Sukuk accorde à l’investisseur une part d’un actif, ainsi que des flux de trésorerie et des risques proportionnés. En tant que tels, les titres Sukuk respectent les lois islamiques parfois appelées principes de la Charia, qui interdisent la facturation ou le paiement d’intérêts.

C’est la Société islamique de développement du secteur privé, filiale de la Banque islamique de développement (BID), appuyée par des Sociétés de gestion et d’intermédiation locales (SGI), qui a été le principal arrangeur de ces emprunts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'hypertension touche 30% de la population

Santé

Pour combattre l’hypertension artérielle, rien de tel qu’un traitement sur le long terme.

Ouverture du sommet des ACP au Kenya

Coopération

Le IXe sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) s’est ouvert lundi à Nairobi.

Commerce assassin

Santé

Sept chefs d'État africains signeront un accord, les 17 et 18 janvier 2020 à Lomé, visant à lutter contre le trafic de faux médicaments. 

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.