La Banque mondiale cherche à en savoir davantage sur le commerce transfrontalier

24/04/2018
La Banque mondiale cherche à en savoir davantage sur le commerce transfrontalier

Programme régional de facilitation des échanges

La Banque mondiale souhaite réaliser une étude sur le petit commerce transfrontalier entre la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Ghana, le Nigeria, le Niger, le Togo et le Benin.

Cette mission s’inscrit dans le cadre d'un programme régional de facilitation des échanges en Afrique de l'Ouest, financé par un groupe de donateurs (USAID, UE et Pays-Bas) et exécuté conjointement par le Groupe de la Banque mondiale et la GIZ.

La BM est à la recherche d’une société capable de mener cette enquête. Elle vient de publier un avis dans L’Union.

L'entreprise sélectionnée sera responsable de la collecte et de l'analyse des données et des informations provenant des commerçants, des associations de commerçants, des douaniers, des vendeurs du marché et d'autres parties prenantes concernées dans les zones cibles identifiées.

Informations complémentaires

L'Union N°1120.pdf 3,96 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.