La Banque mondiale cherche à en savoir davantage sur le commerce transfrontalier

24/04/2018
La Banque mondiale cherche à en savoir davantage sur le commerce transfrontalier

Programme régional de facilitation des échanges

La Banque mondiale souhaite réaliser une étude sur le petit commerce transfrontalier entre la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Ghana, le Nigeria, le Niger, le Togo et le Benin.

Cette mission s’inscrit dans le cadre d'un programme régional de facilitation des échanges en Afrique de l'Ouest, financé par un groupe de donateurs (USAID, UE et Pays-Bas) et exécuté conjointement par le Groupe de la Banque mondiale et la GIZ.

La BM est à la recherche d’une société capable de mener cette enquête. Elle vient de publier un avis dans L’Union.

L'entreprise sélectionnée sera responsable de la collecte et de l'analyse des données et des informations provenant des commerçants, des associations de commerçants, des douaniers, des vendeurs du marché et d'autres parties prenantes concernées dans les zones cibles identifiées.

Informations complémentaires

L'Union N°1120.pdf 3,96 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A vos stylos !

Culture

‘La dictée des ambassadeurs francophones’ aura lieu le 9 mars prochain à l’Université de Lomé.

Togo Cellulaire encore plus mobile

Tech & Web

L’opérateur de téléphonie mobile, Togo Cellulaire, vient de lancer une agence itinérante pour se rapprocher de ses clients.

Les arbitres jouent l'apaisement

Sport

La 17e journée du championnat de D1 se déroulera normalement. Les arbitres ne mettent pas à exécution leur menace de boycott.

Relier science et conscience

Développement

Le pape François a prononcé jeudi un discours à l'ouverture de la 42e session de la réunion annuelle du Conseil des gouverneurs du FIDA.