Liberté victime de lecteurs indélicats

21/03/2019
Liberté victime de lecteurs indélicats

Le tout numérique a ses désagréments

Liberté, le quotidien d’opposition, a renoncé le 15 mars à proposer à ses lecteurs une version numérique payante. 

A regret car c’était un moyen de toucher une audience à l'international. 

Sauf que, les actionnaires ont fait ‘le malheureux constat que certains abonnés se permettaient de partager le journal en ligne avec des proches, amis, connaissances, etc… qui à leur tour envoyaient le PDF à d’autres.'

Assez classique, malheureusement. Internet a de gros avantages, mais aussi des inconvénients dont celui du piratage.

Une situation qui pourrait mettre en péril l’équilibre financier du journal. D’ou l’arrêt de la version en ligne.

Liberté est l’un des rares quotidiens togolais à bénéficier d’un véritable lectorat. La plupart des journaux – au tirage confidentiel – n’assurent pas leurs revenus avec la vente au numéro.

On ne peut que suggérer à ce journal de développer un système de lecture en ligne payant, mais assez sécurisé pour éviter le pillage.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

FIFA : légère remontée

Sport

Le Togo progresse un peu dans le dernier classement de la FIFA.

Talent à l'état brut

Culture

Cinéma, art plastique, gastronomie. Six Togolais se font remarquer sur la scène internationale. 

Escale à Lomé d'un bâtiment de la Marine française

Coopération

Le patrouilleur de haute mer (PHM) ‘Enseigne de vaisseau Jacoubet’ a fait escale à Lomé du 6 au 11 septembre.

Un épisode héroïque

Coopération

La cérémonie marquant le 149e anniversaire des combats de Bazeilles s’est déroulée le 13 septembre dernier à l’ambassade de France.