Liberté victime de lecteurs indélicats

21/03/2019
Liberté victime de lecteurs indélicats

Le tout numérique a ses désagréments

Liberté, le quotidien d’opposition, a renoncé le 15 mars à proposer à ses lecteurs une version numérique payante. 

A regret car c’était un moyen de toucher une audience à l'international. 

Sauf que, les actionnaires ont fait ‘le malheureux constat que certains abonnés se permettaient de partager le journal en ligne avec des proches, amis, connaissances, etc… qui à leur tour envoyaient le PDF à d’autres.'

Assez classique, malheureusement. Internet a de gros avantages, mais aussi des inconvénients dont celui du piratage.

Une situation qui pourrait mettre en péril l’équilibre financier du journal. D’ou l’arrêt de la version en ligne.

Liberté est l’un des rares quotidiens togolais à bénéficier d’un véritable lectorat. La plupart des journaux – au tirage confidentiel – n’assurent pas leurs revenus avec la vente au numéro.

On ne peut que suggérer à ce journal de développer un système de lecture en ligne payant, mais assez sécurisé pour éviter le pillage.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le trafic aérien ouest-africain s'est effondré

Uemoa

La baisse du trafic aérien dans la zone UEMOA est de l’ordre de 95%. Un désastre.

Et voici le Waze togolais

Société

Une nouvelle application mobile d'assistant à la conduite et de navigation vient d'être lancée.

Développement humain et inclusion financière

Développement

Chercher de solutions innovantes pour faciliter l'accès des travailleurs informels aux systèmes de protection sociale.

Le CVO est-il efficace ?

Santé

Le Togo va réaliser des tests pour savoir si le 'covid-organics' développé à Madagascar est vraiment efficace.