Olympio : intègre ou dogmatique

12/11/2007
Olympio : intègre ou dogmatique

Sous le titre « Le cas Olympio », Jeune Afrique publie lundi un portrait du leader de l'UFC. L'hebdo rappelle les brillantes études qu'il a effectué (Université d'Hamilton aux Etats-Unis puis la London School of Economics) et son parcours professionnel, d'abord comme fonctionnaire international puis dans les affaires en Côte d'Ivoire et au Ghana.

« Un temps prospères, ses affaires périclitent les unes après les autres », note le journal. Olympio est-il riche ? « On me prête une fortune que je n'ai pas », assure le patron de l'UFC. Pourtant, Jeune Afrique rappele qu'il est propriétaire d'un appartement à Londres ainsi que dans le très chic XVIème arrondissement de Paris et possède une grande villa à Accra, au Ghana. Il a aussi hérité d'une maison à Lomé. Gilchrist Olympio est le descendant d'une riche famille d'origine brésilienne.Son caractère entier, souvent froid, cassant et hautain, agace. IL faut dire que l'homme est peu porté aux compromis ou aux accommodements. « C'est la marque de son intégrité », soulignent ses partisans à Jeune Afrique. Mais ses détracteurs affirment que « C'est un dogmatique qui n'a aucun sens politique ».

Dans le même numéro, l'hebdomadaire décortique les résultats des législatives du 14 octobre dernier et y voit un découpage du Togo entre le nord dominé par le RPT et le sud contrôlé par l'UFC. Avec une exception toutefois, la région des Plateaux qui échappe à la bipolarisation.

Jeune Afrique N° 2444 du 11 au 17 novembre 2007

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Incendie maîtrisé à l'université de Lomé

Faits divers

Un incendie s’est déclaré lundi dans le bâtiment accueillant la faculté des sciences économiques et de gestion à Lomé.

Les intempéries font 3 victimes

Faits divers

Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur Lomé et sa périphérie ont causé la mort de 3 personnes.

Début de l'exercice Obangame Express

Coopération

Un exercice naval dénommé Obangame Express, assuré par les forces navales américaines en Afrique (NAVAF), a débuté vendredi avec la participation du Togo.

Interdits à la vente

Santé

Quatre médicaments importés ont été retirés de la vente. Le ministère de la Santé invoque des raisons commerciales.