Suspicions autour de deux antipaludéens

14/06/2019
Suspicions autour de deux antipaludéens

La mise sur le marché est suspendue, mais pas interdite

Deux antipaludéens, le Combiart 80mg/480mg (comprimé) et le Cachart 80mg/480mg (comprimé) sont mis en quarantaine par le ministère de la Santé, indique vendredi Le Magnan Libéré.

L’interdiction - temporaire – de vente concerne un soupçon d'’effets indésirables graves’. Les stocks en pharmacie pourront continuer à être commercialisés. 

Informations complémentaires

Le Magnan Libéré N°517.pdf 2,58 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.